DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La joie et les larmes : ambiance de Belgique-Etats-Unis


Brésil

La joie et les larmes : ambiance de Belgique-Etats-Unis

Une marée de supporters à Bruxelles pour célébrer le succès des Diables rouges. La Belgique s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du monde de football aux dépends des Etats-Unis, deux buts à un, dans les prolongations.

C’est la deuxième fois de son histoire qu’elle accède à ce stade de la compétition.
En 1986, les Diables rouges avaient atteint les demi-finales. Pour rééditer l’exploit, il faudra battre l’Argentine, vainqueur de la Suisse.

Dans les rues de la capitale belge, les supporters semblaient confiants :

“Vive la Belgique ! On est les meilleurs, on va gagner !”, dit l’une d’entre eux.
“On espère aller en demi-finales et peut-être même en finale !”, s’enthousiasme un autre supporter.

Toute autre ambiance aux Etats-Unis.

A Washington, les supporters américains y ont cru jusqu‘à la dernière minute après le but de Green à la 107e qui ramenait leur équipe à 2 buts à 1.

L’espoir a laissé place à la déception et à la tristesse.

“La Belgique a donc mis un coup d’arrêt au parcours sensationnel de Team USA au Brésil. La fête est finie mais peut-être pas l’enthousiasme pour le football”, conclut Stefan Grobe, le correspondant d’euronews à Washington.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nicolas Sarkozy mis en examen pour corruption