DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Transbordement de l'arsenal chimique syrien dans le sud de l'Italie


Syrie

Transbordement de l'arsenal chimique syrien dans le sud de l'Italie

Après une série de retard, le processus de destruction de l’arsenal chimique syrien touche à sa fin. Au centre de l’attention, le port calabrais de Gioia Tauro, dans le sud de l’Italie. C’est là qu’est arrivé ce mercredi au petit matin en provenance de Syrie, le cargo danois Ark Future. A son bord, près de 80 conteneurs de substances toxiques, tel que l’ypérite ou encore des composants du gaz sarin. Ils sont transbordés sous très haute surveillance vers le navire américain Cape Ray. Doté d’un équipement spécial, le bâtiment militaire est chargé des opérations de destruction qui se dérouleront en haute mer dans les eaux internationales. Selon l’OIAC, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, ces opérations de neutralisation devraient durer de 60 à 90 jours.
A Gioia Tauro, les mesures de sécurité ont été renforcées. Toutes les routes d’accès au port ont été fermées à la circulation. Les pompiers ont été chargés de faire des relevés pour détecter d‘éventuelles émanations toxiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Garde à vue de Nicolas Sarkozy : "personne n'est au-dessus des lois"