DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée du Nord : le Japon va lever une partie de ses sanctions


Japon

Corée du Nord : le Japon va lever une partie de ses sanctions

Éclaircie entre le Japon et la Corée du Nord dans l’affaire des kidnappés japonais. Tokyo, qui a eu des discussions bilatérales mardi en Chine avec Pyongyang, a décidé de lever une partie des sanctions unilatérales contre la Corée du Nord. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a expliqué en substance que Pyongyang se conformait à ses engagements dans ce dossier.

“À la suite des négociations entre le Japon et la Corée du Nord, nous avons décidé qu’un cadre sans précédent a été établi, a déclaré le dirigeant. Un cadre où une organisation qui peut prendre des décisions à un niveau national – comme la commission de défense nationale nord-coréenne (…) – sera au premier plan dans les enquêtes sur tous les ressortissants japonais, y compris concernant le problème des enlèvements”.

En 2002, Pyongyang avait reconnu avoir enlevé des Japonais dans les années 70 et 80 pour qu’ils contribuent à former ses espions. Cinq d’entre eux avaient pu revenir au Japon. Huit autres seraient décédés, affirmait Pyongyang. Mais Tokyo, qui estime que d’autres Japonais ont été kidnappés n’a jamais voulu classer l’affaire.

Selon le quotidien Nikkei, la partie nord-coréenne a remis mardi à la délégation japonaise une liste “à deux chiffres” de noms de Japonais susceptibles d’avoir été kidnappés.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cousteau : record du petit-fils Fabien pour la bonne cause