DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran mise sur l'énergie solaire

Vous lisez:

L'Iran mise sur l'énergie solaire

Taille du texte Aa Aa

Des panneaux solaires ont été installés au milieu des collines arides iraniennes. Ils sont le symbole des efforts déployés par la République islamique pour se sevrer des combustibles fossiles et de l‘énergie nucléaire.

Des projets solaires à grande échelle ont été développés en Iran depuis un an et l‘élection du modéré Hassan Rohani.

Au nord de Téhéran, des panneaux solaires photovoltaïques et des capteurs paraboliques ont été installés sur 160 km.

Le gouvernement iranien a investi, en un an, plus de 50 millions d’euros dans le seul secteur photovoltaïque contre seulement 10 millions l’année précédente. C’est comme si une révolution dans le secteur de l‘énergie était en marche en Iran.

“Nous sommes en train de renforcer la capacité de nos centrales dédiées aux énergies renouvelables. L’Iran envisage d’augmenter son volume jusqu‘à 5 000 mégawatts contre 100 à 200 mégawatts actuellement. Notre objectif est d’atteindre 5 000 mégawatts en cinq ans. Ces deux dernières années, de nouvelles lois ont été adoptées en faveur de l’utilisation de l‘énergie solaire. Le développement des centrales solaire photovoltaïque est à l’ordre du jour “, explique Saman Mirhadi, fonctionnaire du gouvernement en charge des projets solaires photovoltaïques.

Les réserves de pétrole et de gaz en Iran sont parmi les plus importantes du monde, mais les sanctions internationales liées au programme nucléaire iranien ont limité la production et le raffinage des ressources naturelles du pays, affaiblissant par la même occasion l‘économie iranienne.

Pourtant avec ses 300 jours de soleil par an, le pays est l’un des endroits rêvés pour développer l‘énergie solaire.

“L’utilisation des panneaux solaires peut être très utile en Iran parce que nous avons de longues heures d’ensoleillement en raison de la situation géographique du pays. Utiliser des panneaux solaires peut donc se révéler très productif”, dit Saideh Nasserabadi, étudiante en géomorphologie à l’Université du Kurdistan en Iran.

Si les panneaux solaires respectent l’environnement, ils permettent aussi de maintenir une économie rurale, à l’heure ou l’Iran négocie avec les puissances mondiales sur l‘évolution de son programme nucléaire.

Via des subventions, le gouvernement iranien encourage les particuliers à installer des panneaux solaires chez eux. Ainsi, un millier de ces panneaux a déjà été posé un peu partout en Iran y compris sur les toits des mosquées, des écoles et des bâtiments gouvernementaux.