DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vers un dangereux cycle de représailles au Proche-Orient ?


Israël

Vers un dangereux cycle de représailles au Proche-Orient ?

Ils étaient près de 3000, ce mercredi soir, dans les rues de Gaza à défiler pour dénoncer le meurtre d’un jeune palestinien de 16 ans, plus tôt dans la journée à Jérusalem.

La manifestation avait été organisée à l’appel du Hamas, accusé par l‘État hébreu d‘être responsable, pour sa part, de la mort de trois jeunes Israéliens, retrouvés lundi en Cisjordanie.

“Cette manifestation est une condamnation des crimes perpétrés par Israël envers notre peuple en Cisjordanie et à Jérusalem, en particulier du meurtre de Mohammed Abu Khdeir. Ces crimes ne réussiront jamais à briser la détermination du peuple palestinien”, a estimé Sami Abu Zuhri, le porte-parole du mouvement islamiste.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une roquette a été tirée de la bande de Gaza sur Sdérot, une ville du sud d’Israël. Une maison a été touchée.

Au total, 18 projectiles ont été lancés en 24 heures depuis le territoire palestinien.

Benjamin Netanyahou a condamné l’assassinat de l’adolescent palestinien, qualifié de “crime abominable”, un crime qui aurait pu être commis en représailles après le meurtre de trois jeunes Israéliens.

Les appels au calme se sont multipliés en Israël et au niveau international pour éviter un cycle infernal de violences réciproques.

Toute la journée de mercredi, des affrontements ont opposé Palestiniens et policiers israéliens dans de nombreux quartiers de Jérusalem-est. 65 personnes ont été blessées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Petite victoire pour des sans-papiers à Berlin