DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : un référendum d'indépendance au kurdistan à contre-temps?


Irak

Irak : un référendum d'indépendance au kurdistan à contre-temps?

L’annonce d’un référendum d’indépendance par le président du gouvernement régional kurde irakien Massoud Barzani suscite de vives critiques, notamment, américaines, au moment où la communauté internationale pousse les dirigeants irakiens à s’unir face aux djihadistes.

Des Kurdes déterminés, comme le dit ce manifestant, qui réclame “un Etat kurde indépendant”, et se dit ‘“prêt à se sacrifier pour son pays.”

Dopé par les avancées des forces kurdes dans certains secteurs à la faveur de la crise majeure que traverse l’Irak, Massoud Barzani s’est rendu au Parlement de la région autonome hier. Il demandé aux députés de préparer l’organisation d’un référendum sur le droit à l’auto-détermination de cette région qui aspire à l’indépendance depuis des dizaines d’années. “Cela renforcera notre position, et sera une arme politique puissante” a-t-il assuré.

Profitant de l’offensive fulgurante des insurgés sunnites depuis le 9 juin, les peshmargas ont réussi à s’emparer de la riche ville pétrolière de Kirkouk que les Kurdes n’ont pas l’intention de rendre.

Cette combattante luttera jusqu’au bout contre les djihadistes : “peut-être que les hommes sont prêts à se battre, mais je suis mieux préparée qu’eux. En tant que femme, je suis très bien entraînée pour aller combattre le groupe de l’Etat islamique.”

Les Kurdes qui sont appelés à ne pas mettre de l’huile sur le feu, alors que le pays est en passe de tomber dans le chaos, et que l’unité politique est de plus en plus nécessaire pour éviter l’implosion.

On en est loin… Mardi à Bagdad, la première séance du Parlement, censée enclencher le processus de formation d’un gouvernement a montré une fois de plus l’ampleur des désaccords.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Situation plutôt calme aux checkpoints entre la Cisjordanie et Israël