DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Heurts en Israël : vers une troisième intifada ?


Israël

Heurts en Israël : vers une troisième intifada ?

La mort de l’adolescent palestinien enlevé près de Jérusalem, et dont on sait qu’il a été brûlé vif, continue de provoquer la colère.
Colère qui a gagné ce samedi plusieurs villages arabes d’ Israël.
Forces de l’ordre israéliennes et automobilistes ont été visés par des jets de pierres.

Cette propagation de la violence fait craindre le déclenchement d’une troisième intifada.
Une hypothèse, toutefois, à laquelle souscrivent peu ces Palestiniens interrogés dans les rues d’Hebron.

“C’est une situation délicate dans la société palestinienne, estime l’un d’eux. Avons-nous assez d’armes? Disposons nous de bonnes organisations dans ce but ? Je ne pense pas qu’il y aura une intifada, ça parait très difficile.”

“La situation est morose, renchérit un autre Palestinien. Tout est bloqué, on ne peut plus travailler en Israël, les villes palestiniennes sont isolées les unes des autres, je ne pense pas qu’il y aura de troisième intifada.”

Ce regain de tensions fait également suite au meurtre de trois étudiants israéliens, que l’Etat juif impute au Hamas. A Jérusalem-Ouest, des partisans d’un mouvement d’extrême-droite ont appelé à des représailles contre le mouvement islamiste. Ils cherchaient également à contrer une manifestation pacifique d’Israéliens qu’ils qualifient de “traîtres”.
Malgré l’intensification des heurts, le ministre israélien de la Sécurité intérieure Yitzhak Aharonovitch a lui aussi exclu un nouveau soulèvement populaire palestinien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Argentine-Belgique : vibrations des supporteurs à Brasilia et Bruxelles