DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Frappes aériennes sur Gaza et émeutes dans le nord d'Israël

Vous lisez:

Frappes aériennes sur Gaza et émeutes dans le nord d'Israël

Taille du texte Aa Aa

L’armée de l’air israélienne a de nouveau frappé la bande de Gaza la nuit dernière. Sept combattants palestiniens du Hamas ont été tués selon les services d’urgences, deux autres sont portés disparus. Depuis minuit, douze roquettes se sont aussi abattues sur le sud d’Israël, un soldat a légèrement été blessé, alors que les violences se poursuivent dans le nord du pays après l’inhumation du jeune palestinien brûlé-vif la semaine dernière à Jérusalem-Est.

De crainte de voir éclater une troisième intifada, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu prône l’apaisement et appelle son gouvernement à “garder la tête froide”.
Pourtant le contexte est explosif, il y a moins d’une semaine que les corps de trois jeunes israéliens enlevés le mois dernier en Cisjordanie ont été découverts.

Les explications de Freddy Ethan, analyste politique :
“Netanyahu n’est pas un belliqueux. Il ne s’est pas lancé dans des opérations belliqueuses comme l’a fait Olmert au Liban ou à Gaza, et il ne le fera pas. Donc il est assez prudent, il n’est pas hésitant, il est prudent. Et dans ce sens-là, je crois qu’il va gérer la situation de telle sorte que si la situation est calme du côté de Gaza, s’il n’y a pas de tir, et bien de notre côté aussi, il n’y aura pas de riposte”.

Six jeunes extrémistes juifs sont détenus depuis hier dans le cadre de l’enquête sur la mort du jeune palestinien brûlé-vif. Cette nouvelle a provoqué des manifestations. Plus d’une centaine de Palestiniens ont été arrêtés pour troubles à l’ordre public, jet de pierres, destruction de matériel, et atteinte aux forces de l’ordre la nuit dernière.