DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigeria : 63 jeunes filles échappent à leurs ravisseurs islamistes


Nigéria

Nigeria : 63 jeunes filles échappent à leurs ravisseurs islamistes

Au Nigeria, 63 des 68 jeunes filles enlevées en juin par les islamistes du groupe Boko Haram, ont profité d’une absence de leurs ravisseurs vendredi pour leur échapper. Elles ont regagné leur village de Kummabza, dans le Nord-Est du pays.

Leur enlèvement avait eu lieu deux mois après celui de plus de 200 lycéennes dans la ville voisine de Chibok, qui avait ému la communauté internationale.

Vendredi, des habitants de Chibok se sont rendus à Abuja pour demander au gouvernement nigérian d’entamer des négociations avec les insurgés pour la libération des jeunes filles. Hier, dans la capitale, une manifestation du mouvement “Bring back our girls” – ramenez-nous nos filles – a été dispersée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Angela Merkel ne peut plus se passer de la Chine