DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"The Anomaly" ou 9 minutes et 47 secondes à vivre


cinema

"The Anomaly" ou 9 minutes et 47 secondes à vivre

En partenariat avec

Noel Clarke est passé à la réalisation avec ce film “The Anomaly”, un film de science fiction dans lequel il joue le premier rôle et dont il nous dévoile ici le pitch : “Le film parle de Ryan Reeves qui est un ancien soldat qui se réveille à l’arrière d’un van à côté d’un jeune garçon qui a été kidnappé. Il aide le garçon à se sauver et il comprend que la rencontre avec le garçon n’est pas le fait du hasard.
Et il n’a que 9 minutes et 47 secondes pour comprendre ce qui se passe. Le film est raconté par des séquences de 9 minutes et 47 secondes.”

Car en fait ce vétéran n’est conscient que pendant cette courte période de temps qui se répète et il ne sait pas ce qui se passe entre ces périodes de conscience.

Mais au fait, que ferait Noel Clarke lui même s’il n’avait plus que 9 minutes et 47 secondes à vivre ? “Et bien je pense que je les passerais avec mes enfants. Si je devais tout laisser alors oui je passerais ce temps avec eux. Je les quitterais au bout de 8 minutes pour qu’ils ne me voient pas mourir ou quelque chose comme ça. Parce que cela pourrait les blesser pour toujours. C’est ce que je ferais.”

“The Anomaly” un film de science fiction sans gros budget ni énormes effets spéciaux qui vient de sortir, pour l’instant uniquement au Royaume Uni.

Prochain article

cinema

"Délivre-nous du mal", premier film d'horreur pour Eric Bana