DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

'And So It Goes' : première rencontre Douglas-Keaton


Culture

'And So It Goes' : première rencontre Douglas-Keaton

Un vieil agent immobilier égocentrique voit sa vie tourneboulée avec l’irruption de sa petite-fille, dont il ne soupçonnait même pas l’existence. Il décide alors de s’associer à sa voisine pour apprendre à changer et à connaître sa petite-fille…

Une comédie romantique donc avec dans le rôle de l’agent Michael Douglas, dans le rôle de la voisine Diane Keaton et à la réalisation, Rob Reiner à qui on doit “Spinal Tap”, “Quand Harry rencontre Sally” ou plus récemment “Le loup de Wall Street”.

Diane Keaton : “J’adore la musique et une des choses un peu gênante avec moi et que Michael n’a pas abordé, c’est que j’ai constamment des écouteurs et donc je ne fais pas très attention à ce qui se passe jusqu‘à ce que Rob hurle “Action” et alors je les enlève précipitamment et alors j‘éprouve tous ces sentiments grâce à la musique. Je ne sais pas quoi dire sur la musique si ce n’est que c’est le plus beau des cadeaux.”

Pour les deux acteurs principaux, réunis ici pour la première fois, l’approche du travail sur le plateau était visiblement bien différente.

Michael Douglas : “J’adorerais avoir la liberté de Diane. Elle a une telle liberté quand elle est là, une telle confiance, un tel courage pour entreprendre tout ce qui se passe. Alors que moi je lis le script très attentivement. Mon objectif c’est que le film marche, ce doit être mon côté producteur. Mon approche est beaucoup plus étroite.”

“And So It Goes” sort un peu partout dans le monde pourtant pas de date prévue encore en France.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Penser positif

learning world

Penser positif