DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Prise de sang contre Alzheimer


science

Prise de sang contre Alzheimer

En partenariat avec

Un simple test sanguin visant à déterminer des prédispositions pour la maladie d’Alzheimer pourrait bien être disponible d’ici quelques années.

Cette maladie qui touche 35 millions de personnes dans le monde s’attaque au cerveau pendant plus d’une décennie avant de se déclarer.

Du coup une détection très en amont est capitale pour lutter contre cette maladie qui n’a pas encore de traitement. C’est ce sur quoi travailler des chercheurs du King’s college de Londres et de l’Université d’Oxford.

Professeur Simon Lovestone du King’s College : “Un médicament qui fonctionne en phase préclinique aurait l’action d’un traitement préventif. Vous iriez chez votre médecin, vous prendriez une médicament pour soigner les symptômes cliniques même si la maladie s’est déjà déclarée dans votre cerveau.”

Le nouveau test identifie dix protéines clés dans le sang du patient qui va développer un Alzheimer dans les 12 mois qui viennent.

Entre 2002 et 2012, la quasi totalité des tests entrepris pour prévenir ou guérir la maladie a échoué. La difficulté principale réside dans le retard du diagnostic.

La fiabilité du test n’est cependant pas encore complètement assurée.

Dr Eric Karran : “On a eu de fausses réponses positives avec des résultats de tests qui disaient que vous pouvez développer une maladie d’alzheimer alors qu’en fait le test était faux. S’il s’agissait d’une maladie bénigne ce ne serait pas très important mais nous savons que le diagnostic de la maladie d’Alzheimer est un des plus craints.”

Il faudra donc poursuivre les essais cliniques avant de mettre à la disposition des médecins généralistes ce prometteur test de dépistage.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

L'Iran mise sur l'énergie solaire