DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Peter Geszti chante la diaspora hongroise


Culture

Peter Geszti chante la diaspora hongroise

Depuis sa sortie à la fin des années 80, la chanson de Sting ‘Englishman in New-York’ a fait l’objet de très nombreuses reprises. Dernière en date, celle du musicien hongrois Peter Geszti rebaptisée ‘Hungarian in Europe’. Un titre qu’il dédie à tous les membres de la diaspora hongroise.

Peter Geszti, chanteur et parolier :
“Plusieurs de mes amis ont décidé de quitter le pays. Quand un collègue musicien dont j‘étais très proche est parti à son tour. Je ne pouvais plus faire comme si de rien n‘était. Cela me touchait de trop près.”

Si Geszti n’a pas modifié la mélodie reconnaissable entre toutes, il a ré-écrit les paroles pour rendre hommage à tous ceux de ses compatriotes qui ont dû émigrer, faute de perspectives d’avenir.

Peter Geszti, chanteur et parolier :
“Les hommes politiques apportent parfois des réponses très étranges et très erronées aux problèmes sociaux. C’est pourquoi beaucoup de monde décide de fuir cette situation. Ils optent pour une autre démocratie plus stable où la loi, les libertés individuelles et la protection sont plus stables et plus fortes qu’en Hongrie.”

Environ 500.000 Hongrois seraient installés à l‘étranger notamment au Royaume-Uni, en Allemagne et en Autriche, mais pas seulement comme en témoignent les très nombreuses vidéos envoyées des 4 coins du monde par des émigrés hongrois. D’où l’idée de les utiliser dans le clip de la chanson.

Peter Geszti, chanteur et parolier :
“J’ai essayé de trouver une façon originale pour que la chanson soit écoutée pour ce qu’elle est vraiment. Je ne voulais pas que le clip vidéo soit centré sur nous – musiciens. Au contraire, je voulais montrer les gens dont parle cette chanson. Parce qu’elle ne parle pas de nous ou de moi ici en Hongrie, mais bien de tous ces Hongrois qui sont loins.”

Mais tout le monde n’est pas fan de cette reprise. Plusieurs partis politiques – tous bords confondus – se sont déchaînés sur les réseaux sociaux accusant Peter Geszti de brosser un tableau délibérément sombre de la situation dans le pays.

Peter Geszti, chanteur et parolier :
“Aujourd’hui en Hongrie, le ton des discussions est parfaitement inacceptable, même s’il ne s’agit que d’une simple chanson. C’est inacceptable non seulement au niveau européen, mais c’est aussi incompatible avec la dignité humaine.
Ceux qui ont écrit ces commentaires sur internet n’ont aucun respect de la dignité humaine.”

En plus de faire parler de la chanson, la polémique autour de ‘Hungarian in Europe’, aura au moins un autre mérite, celui de faire parler d’immigration.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Jonas Kaufmann, nouvel héros tragique de Puccini

musica

Jonas Kaufmann, nouvel héros tragique de Puccini