DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Judo : le Brésil prend l'ascendant sur le Japon

Vous lisez:

Judo : le Brésil prend l'ascendant sur le Japon

Taille du texte Aa Aa

Logique respectée lors de la première journée du tournoi du Grand Chelem de Tyumen, en Russie.

La championne olympique des moins de 48 kilos, la Brésilienne Sarah Menezes, bat en finale la Japonaise Emi Yamagishi par ippon après seulement 32 secondes.

Dans la catégorie supérieure, Misato Nakamura remonte sur la plus haute marche d’un podium pour la première fois depuis son titre mondial obtenu à Paris en 2011.

La Japonaise, désormais âgée de 25 ans, prive Yulia Ryzhova d’un triomphe à domicile.

Le Canada compte sur elle

Chez les moins de 57 kilos, Catherine Beauchemin-Pinard confirme son statut de grand espoir du judo.

La jeune Canadienne, vice-championne du monde chez les juniors et lauréate du Grand Prix d’Oulan-Bator le week-end dernier, s’impose en finale aux dépens de l’Américaine Marti Malloy.

Démonstration de la Japonaise Kana Abe chez les moins de 63 kilos.

La numéro 4 mondiale remporte tous ses combats par ippon, y compris le dernier, avec un uchi-mata infligé à la Russe Ekateria Valkova au bout de 22 secondes !

Intouchable Ibana

Son compatriote Yuhei Rokugo subit la loi du Brésilien Charles Ibana dans la catégorie des moins de 66 kilos.

Le numéro 1 mondial réussit l’un des plus beaux mouvements du jour avec un ura-nage pour ippon.

Le public doit attendre le dernier combat de la journée pour s’enflammer avec le seul titre décroché par un judoka russe, Denis Iartcev.

Il l’emporte chez les moins de 73 kilos en dominant le Brésilien Marcelo Contini.