DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : Slaviansk, une ville en phase de transition

Vous lisez:

Ukraine : Slaviansk, une ville en phase de transition

Taille du texte Aa Aa

Il y a une semaine, les séparatistes pro-russes battaient en retraite et l’armée ukrainienne reprenait le contrôle de Slaviansk. Une ville aujourd’hui en phase de transition. La correspondante d’euronews Angelina Kariakina a suivi une patrouille nocturne du bataillon Kyiv 1 qui rassemble des volontaires. La plupart ont activement participé aux manifestations de Maïdan à Kiev, l’hiver dernier.

“Je n’ai jamais servi pour l’armée ou la police explique Yuriy. Mais à un moment donné, il a fallu faire un choix. Je ne sais pas, c’est peut-être l’esprit patriotique ou quelque chose comme ça. Mais quelqu’un devait se charger de ce travail.”

Hier agriculteur, Yuriy est aujourd’hui officier de police. Il patrouille en binôme avec des policiers locaux. Maïdan et la politique sont des sujets qu’ils évitent. Leur intérêt commun, c’est d’assurer la sécurité dans l’Est de l’Ukraine : “ici, on ne nous a pas posé beaucoup de questions sur Maïdan, dit Yuriy. On en parle très peu, même avec les anciens membres des Berkut, l’ex-police anti-émeute. On dort dans le même dortoir, on travaille ensemble.”

Les nuits de Slaviansk sont noires, l‘électricité n’ayant pas été rétablie partout. Une aubaine pour les voleurs. La patrouille est appelée par une résidente qui leur signale des rôdeurs : “des voleurs prennent des câbles du tramway et tout ce qu’ils peuvent, explique cette femme. Notre garage automobile a été complètement dépouillé. Il n’y a pas de lumière, pas de sécurité. C’est dangereux même avec un vigile ou un veilleur de nuit. Il peut se faire tuer.”

Les voleurs resteront introuvables. Yuriy et ses collègues promettent de refaire un passage dans quelques heures. Un travail ingrat, mais indispensable pour un retour à la normale.