DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La population de Gaza sous les bombardements incessants


Gaza

La population de Gaza sous les bombardements incessants

Attention, ces images tournées la nuit dernière par Euronews à l’hôpital Al-Shifa de Gaza pourront choquer. Elles illustrent les dommages causés par les bombardements incessants menés par l’armée israélienne sur la bande de Gaza. Avec pour conséquence des morts et des blessés arrivant par dizaines pour être soignés dans les établissements comme celui-ci.

Selon le bureau des Nations unies en charge des Affaires humanitaires, 7 victimes sur dix sont des civils, deux sur cinq sont des mineurs. Israël assure ne viser que des cibles terroristes. Et son Premier ministre, Benjamin Netanyahu, accuse le Hamas “d’utiliser la population comme un bouclier humain”, et ainsi “d’amener la catastrophe sur les habitants de Gaza”.

“Qui se cache dans les mosquées ? Qui dissimule des stocks d’armes sous des hôpitaux ? Qui installe des postes de commandement dans des habitations près de jardins d’enfants ? Le Hamas”, a-t-il déclaré. Le président palestinien Mahmoud Abbas, a, lui, dénoncé, à travers “le meurtre de familles entières, un génocide commis par Israël contre le peuple palestinien”.

Samedi, l’armée israélienne a mené un raid aérien contre le domicile du chef de la police de Gaza, dans ce qui a été l’attaque la plus meurtrière depuis le début de l’offensive, mardi. Dix-huit personnes ont été tuées. Dont des membres de sa famille. Le quartier général de la police et une agence de la banque islamique ont aussi été visés.

Alors que des centaines de familles fuient leurs maisons, de jour comme de nuit, à la recherche d’abris sûrs, l’aviation israélienne a largué des tracts dans le nord de la bande de Gaza demandant aux civils de quitter “immédiatement” leur domicile “pour leur sécurité”, en précisant qu’ils étaient susceptibles de se trouver près de sites où “des activistes du Hamas opèrent”. Le Hamas a répliqué en incitant
la population à ne pas tenir compte de ces menaces.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : feu vert pour la remise à flot du Costa Concordia