DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Première escarmouche entre soldats israéliens et membres du Hamas


Israël

Première escarmouche entre soldats israéliens et membres du Hamas

L’armée israélienne n’a pas l’intention d’arrêter ses frappes sur la bande de Gaza, bien au contraire. Ainsi, après avoir dispersé des tracts par avion pour demander aux habitants d‘évacuer, Tsahal a lancé une opération de bombardements massifs dans le nord de l’enclave palestinienne.

Par ailleurs, ce matin, des affrontements directs ont eu lieu entre des membres du Hamas et un commando naval israélien qui a accosté dans le nord-ouest de la bande de Gaza pour neutraliser un site de tir de roquettes. Quatre soldats israéliens ont été blessés dans l’opération.

Entrée dans son sixième jour, l’opération “Bordure de protection” qui vise à faire cesser les tirs de roquettes sur l‘État hébreu a fait au moins 165 morts et plus de mille blessés. Selon le bureau de l’ONU chargé des Affaires humanitaires, près des trois-quarts des victimes sont des civils, et 20 % des mineurs.

La journée de samedi a été la plus sanglante avec 56 morts, dont une vingtaine lors de cette frappe dans le quartier de Touffah, dans l’est de Gaza, contre la maison d’un chef de la police du Hamas et une mosquée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye : violents combats autour de l'aéroport de Tripoli