DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Église anglicane d'Angleterre dit oui aux femmes évêques


Royaume-Uni

L'Église anglicane d'Angleterre dit oui aux femmes évêques

C’est une décision historique : l‘Église anglicane d’Angleterre a donné son vert ce lundi à l’ordination de femmes évêques. C’est une décision qui rompt avec plusieurs siècles d’interdiction et un long débat entre les fidèles.

Après cinq heures de discussions dans la ville d’York, le Synode général, organisme exécutif de l‘Église d’Angleterre, a voté oui à une écrasante majorité.

La réforme a été promue par l’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, chef spirituel de 80 millions d’Anglicans dans le monde.

Depuis que les femmes avaient accédé à la prêtrise en 1992 au Royaume-Uni, le projet d’ordination des femmes évêques divisait le Synode. Un vote, en novembre 2012 avait échoué de seulement six voix. Les deux premiers collèges des évêques et du clergé avaient validé la réforme à la majorité requise des deux tiers, mais elle avait achoppé sur des résistances au sein du collège des laïcs.

Soutenue par le Premier ministre David Cameron, la réforme doit être endossée par le Parlement avant de recevoir l’assentiment de la reine Elizabeth II, qui est gouverneur suprême de l‘Église d’Angleterre.

D’autres Églises anglicanes, comme celles des États-Unis, d’Australie, du Canada, autorisent déjà les femmes évêques.

AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nucléaire : Téhéran, invité à faire "des choix décisifs"