DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Slovénie : le vainqueur des législatives veut s'affranchir de l'UE


Slovénie

Slovénie : le vainqueur des législatives veut s'affranchir de l'UE

S‘écarter des recommandations de l’Union européenne, c’est le souhait du vainqueur des législatives en Slovénie. Miro Cerar, 50 ans, a remporté le scrutin avec 34,6% des voix. Si son prédecesseur avait appliqué une sévère cure d’austérité, sous la surveillance de l’UE, Miro Cerar déclare que “la Slovénie va suivre les recommandations de l’Union européenne pour sortir de la crise économique et sociale, mais en suivant sa propre voie.”

Mais après les paroles, les Slovènes attendent des actes. Autrefois considérée comme un élève modèle de la zone euro, la Slovénie est plongée dans la tourmente depuis la crise économique de 2008. Après trois gouvernements renversés en trois ans,Miro Cerar est attendu au tournant.

“Reste à voir si le parti de Monsieur Cerar sera capable de faire différemment du parti précédent, dit Miha, parce que la situation économique reste la même. Que peuvent-ils faire ?”

“Ca semble être un petit pas en avant, rajoute Uros, un ingénieur, mais je n’attend pas pas de grands changements en matière de politique. Je pense que dans tous les secteurs ça va continuer comme avant.”

Miro Cerar, professeur de droit sans expérience politique a créé son parti il y a quelques semaines seulement avec une poignée d’universitaires et d’entrepreneurs, et fait campagne sur un retour de la morale en politique. A suivre…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye : combats à Benghazi et pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli