DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Corner : une quatrième étoile pour l'Allemagne


the corner

The Corner : une quatrième étoile pour l'Allemagne

Bienvenue dans ce nouveau numéro du Corner consacré à la Coupe du monde.

L’Allemagne ajoute une quatrième étoile sur son maillot en soulevant le plus prestigieux des trophées au Maracana de Rio de Janeiro.

La Mannschaft, après avoir humilié le Brésil en demi-finale, bat l’Argentine de Messi en finale pour grimper sur le toit du monde.

Götze délivre la Mannschaft

1954, 1974, 1990 et maintenant 2014 : c’est donc la quatrième fois que l’Allemagne gagne la Coupe du monde.

Le meilleur gardien de la compétition, Manuel Neuer, et ses coéquipiers viennent à bout de l’Albiceleste sur le plus petit des scores, 1 à 0, grâce à un but inscrit par Mario Götze lors de la prolongation, à la 113e minute.

L’attaquant du Bayern Münich, entré en cours de jeu à la place de Miroslav Klose, trompe Sergio Romero après un superbe enchaînement contrôle de la poitrine-reprise de volée du gauche.

Maigre consolation pour Lionel Messi : il a été désigné meilleur joueur du tournoi par la FIFA.

Le Brésil se désespère

Il y a beaucoup de gens qui font la fête en ce moment et beaucoup d’autres qui sont infiniment tristes.

Notamment au Brésil, qui n’a pas réussi à prendre la troisième place, a encaissé dix buts pour ses deux derniers matches et n’en a marqué qu’un seul.

D’où les critiques acerbes qui dans tout le pays s’abattent sur la Seleçao.

Héros national en 2002 quand il avait offert au Brésil sa cinquième étoile, Luiz Felipe Scolari est désormais vilipendé pour sa gestion des hommes et ses choix tactiques durant ce Mondial.

La défaite 3-0 subie face aux Pays-Bas lors de la petite finale n’a fait qu’accentuer l’amertume des Brésiliens après l’incroyable 7-1 infligé par l’Allemagne.

Fred prend sa retraite internationale

C’en est trop pour la presse qui fustige le sélectionneur, mais aussi ses joueurs incapables de supporter la pression de tout un peuple.

D’ailleurs, certains d’entre eux ne porteront plus jamais le maillot de la Seleçao, comme l’attaquant Fred qui a d’ores et déjà annoncé sa retraite internationale.

D’autres s’interrogent, à l’image du gardien Julio Cesar, qui a bientôt 35 ans et qui se demande s’il n’est pas temps “de laisser la place aux jeunes.”

Real time tweets about the World Cup Final. (Twitter/ CartoDB)

Real time tweets about the match for third place

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

The Corner : le Brésil encore humilié