DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A nouveau une femme, probablement, à la tête de la diplomatie européenne

Vous lisez:

A nouveau une femme, probablement, à la tête de la diplomatie européenne

Taille du texte Aa Aa

C’est cet après-midi que l’Union européenne se choisit un nouveau chef de la Diplomatie. Le successeur de la Britannique Catherine Ashton doit être désigné lors d’un sommet extraordinaire à Bruxelles. Hier, c’est le nouveau président de la Commission européenne, le conservateur Jean-Claude Juncker, qui a été approuvé par le parlement européen, réuni à Strasbourg.

Le portefeuille clé des Affaires Etrangères devrait donc revenir à un socialiste. Favorite, l’Italienne Federica Mogherini ne fait pas l’unanimité :

“L’Italie a des relations très proches avec Moscou, estime Charles Tannock, député européen conservateur britannique, avec le gouvernement de Poutine, et je pense qu’il devrait y avoir une opposition, de la part d’au moins quatre pays, à sa nomination”.

“Je pense que Federica est soutenue non seulement par le gouvernement italien, mais aussi par les leaders socialistes, justifie Gianni Pitella, chef du groupe socialiste au Parlement européen. Certaines critiques que nous avons entendues ces dernières heures à son encontre sont injustifiées, elle est une personne d’expérience et d’autorité”.

Le nom de la commissaire européenne bulgare Kristalina Georgieva est également cité pour le poste de chef de la Diplomatie.

Margherita Sforza, Euronews Bruxelles :

“Et pour l’autre poste important, celui de président du Conseil, les dirigeants européens sont très loin d’un accord. Le successeur de Herman Von Rompuy sera probablement désigné lors d’un sommet en septembre”.