DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Farnborough : les nanomatériaux au service de l'aéronautique


fly

Farnborough : les nanomatériaux au service de l'aéronautique

En partenariat avec

Gros, très gros, encore plus gros. Tout est question de proportions dans l’industrie aéronautique. D’où la nécessité d‘être toujours plus innovant en utilisant notamment des alliages et de nouveaux matériaux pour rendre les avions toujours plus légers et toujours plus résistants.

“ À l’avenir quand vous regarderez par le hublot, les pâles du réacteur de votre avion pourraient bien ressembler à celles-ci, nous fait remarquer Paul McDowell, le correspondant d’euronews à Farnborough. Ces pales sont enduites d’un tout nouveau matériau composite. Une innovation petite par la taille, mais au potentiel énorme ! “

De fait, l’une des plus petites innovations dévoilées au Salon de Farnborough pourrait faire grand bruit. Ce tout petit bout de matériau très noir fait de milliers de nanotubes de carbone a été conçu par la société Surrey Nanosystems.

Tous les détails avec Steve Northam, le Directeur ‘Business Development’ de Surrey Nanosystems :

“ Il s’agit d’un revêtement qui absorbe la lumière. Il est fait de millions de nanotubes capables d’absorber 99.96 % de la lumière alentour. Ce type de nanomatériau est utilisé pour supprimer la lumière dans des systèmes sensibles, tels que les caméras infra-rouge, les satellites d’observation de la terre ou les détecteurs anti-missiles.
Il est important de réduire le niveau de lumière parasite afin d’avoir un bon rapport signal sur bruit. “

Reste à toutes ces entreprises innovantes à trouver les bons partenaires financiers pour continuer à développer leurs idées.

Le choix de la rédaction

Prochain article

fly

Farnborough : une pluie de contrats dès l'ouverture du salon