DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espirito Santo : Portugal Telecom victime collatérale


entreprises

Espirito Santo : Portugal Telecom victime collatérale

Portugal Telecom n’a toujours pas été remboursé des 900 millions d’euros qu’il avait prêtés au holding Rioforte du groupe Espirito Santo Financial Group. Or Rioforte est en grave difficultés financières qui pourrait le conduire au redressement judiciaire.

Conséquence : l’opérateur télécoms portugais a du signer un nouvel accord avec l’opérateur brésilien Oi sur les termes de leur union car il manque 900 millions d’euros dans ses comptes.

“Quand PT, Portugal Telecom a négocié la fusion avec Oi, les termes de l’accord étaient que Portugal Telecom recevrait 38% du capital de la nouvelle entité, affirme Camilo Lourenço, l’analyste de la Radio Télévision portugaise. Mais la situation de Portugal Telecom est différente maintenant qu’il y a 900 millions de moins dans ses comptes. La valeur de la société est moindre maintenant”.

Dans un communiqué, Portugal Telecom affirme vouloir utliser tous les moyens légaux à sa disposition pour obtenir le remboursement de Rioforte.

Cette dernière entreprise est la plus importante holding de la famille portugaise Espirito Santo puisqu’elle possède 49% de la holding familiale Espirito Santo Financial Group.

C’est ce qui explique les remous autour de Banco Espirito Santo, une des plus grandes banques du Portugal.
Deux questions demeurent aujourd’hui : la famille Espirito Santo va-t-elle survivre à la faillite de Rioforte ? Et quand Portugal Telecom récupèrera-t-il ses 900 millions d’euros ?

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Apple s'allie avec IBM pour séduire les entreprises