DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Srebrenica : l'Etat néerlandais condamné pour la mort de 300 personnes

Vous lisez:

Srebrenica : l'Etat néerlandais condamné pour la mort de 300 personnes

Taille du texte Aa Aa

L’Etat néerlandais a été condamné pour la mort de 300 personnes lors du massacre de Srebrenica en juillet 95. 300 musulmans, réfugiés dans une base des Pays Bas sous mandat de l’ONU, évacués de la base puis massacrés plus tard par les Serbes de Bosnie.

L’enquête et le procès avaient été déclenchés après une plainte déposée par les Mères de Srebrenica.

Larissa Elwin, juge à la Haye :
“Les Casques Bleus néerlandais ont agi illégalement en collaborant à la déportation par les Serbes de Bosnie. Il est avéré que 300 hommes qui ont été emmenés seraient restés en vie si les Casques Bleus avaient agi correctement”.

En septembre dernier, un jugement similaire avait déjà établi la responsabilité de l’Etat néerlandais dans la mort de trois hommes.

Dans ce nouveau dossier, d’une ampleur toute différente, le gouvernement a promis d’indemniser les ayants-droits à hauteur de 20.000 euros chacun.

“C’est très intéressant car cela signifie que dans le futur aucun Casque Bleu ne pourra agir en dehors de la loi. Chacun doit connaître les conséquences légales de ses actes et aussi des choses qu’il n’a pas faites”.

Sur les 8.000 victimes du massacre de Srebrenica, le pire génocide post-Seconde Guerre mondiale, certaines n’ont toujours pas été identifiées et enterrées.