DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Exposition : Snoopy en Asie

Vous lisez:

Exposition : Snoopy en Asie

Taille du texte Aa Aa

Plongée dans l’univers des Peanuts à Hong Kong, et plus précisément dans celui de Snoopy. L’artiste japonais Yoshiteru Otani signe ici la plus grande installation d’art consacrée au petit chien de Charlie Brown qui pour une fois toise le visiteur du haut de ses 3 mètres 30. Les fans accourent en masse.

“ J’aime Snoopy depuis toute petite ! On le voit de moins en moins à Hong Kong. Il y a de moins en moins de boutiques qui vendent des produits Snoopy. C’est pourquoi je suis venue ici dès que j’ai entendu parler de cette exposition ! “ confie une jeune femme.

Non loin de là, une adolescente de 13 ans est émerveillée : “ de nombreux personnages de dessins animés sont mignons et sont des classiques. On devrait mieux les faire connaître. Sinon la prochaine génération ne saura pas de quoi on parle et ils n’auront pas l’occasion d’apprécier ces bandes dessinées classiques.”

Introduit aux Etats-Unis en octobre 1950, Snoopy s’est imposé comme le symbole du rêve devenu réalité. C’est ce qui a inspiré l’intitulé de l’exposition, à savoir, “ Osez rêver “. Les artistes se sont réapproprié le personnage en l’ancrant dans la culture nippone.

“ Mon oeuvre intègre l’art du Kanji – une calligraphie japonaise – à celui des personnages de Snoopy et les Peanuts. Chaque signe a une signification. Un kanji peut vouloir dire ‘rire’ ou ‘amitié’. Dans le monde de Snoopy créé par Charles Schulz et caractérisé par des planches à quatre cases, il y a aussi des messages clairs comme ‘amitié’ ou ‘frustration’. Donc cette oeuvre est une nouvelle forme d’art qui combine le Kanji et les personnages des Peanuts,” explique Yoshiteru Otani.

Le choix de Hong Kong allait de soi. Snoopy y est déjà la vedette d’un parc à thème. L’exposition, qui réunit les oeuvres de plusieurs artistes japonais, fermera ses portes le 12 août.