DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : des personnes âgées apeurées mais en sécurité

Vous lisez:

Israël : des personnes âgées apeurées mais en sécurité

Taille du texte Aa Aa

Notre journaliste Valérie Gauriat a rencontré Reine Benhamou. Cette vieille dame habite Sdérot, tout près du sud de la Bande de Gaza. Elle est arrivée d’Algérie en Israël en 1961. Aujourd’hui, elle a 92 ans. Son mari est mort dans les années 70. A l‘époque, dit-elle, les Palestiniens et les Israéliens allaient et venaient pacifiquement.
Mais depuis longtemps, tout a changé.
Chez, elle, elle a une pièce qui lui sert d’abri anti-roquette quand résonne la sirène, et elle va tous les jours dans un centre pour personnes âgées :

“A la maison, j’ai peur, quand j’arrive ici, je suis plus tranquille, je sais que je suis en sécurité”.

“Ce lieu est complètement sécurisé. Il y a un toit en béton armé au-dessus du toit d’origine et il y a aussi trois abris. Quand l’alerte retentie, chaque infirmière emmène son groupe dans un abri. Il faut 15 secondes pour y aller, c’est suffisant pour les mettre à l’abri”, explique le directeur de l‘établissement, Rafe Eitem.

Depuis la seconde Intifada en 2000, Sdérot est la cible de tirs quasi-quotidiens de roquettes quassam. La ville a donc développé toute une infrastructure sécuritaire qui permet d‘éviter les victimes civiles, contrairement à ce qui se passe dans la bande de Gaza.