DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : nouvelles sanctions occidentales contre Moscou


monde

Ukraine : nouvelles sanctions occidentales contre Moscou

Washington durcit ses sanctions contre Moscou sur fond de tensions croissantes dans l’Est de l’Ukraine. A leur liste noire, les Etats-Unis ont ajouté des acteurs clefs de l‘économie, dont le géant pétrolier Rosneft et deux grandes banques.

Les autorités séparatistes de Donetsk et Lougansk, des hauts dirigeants, d’autres banques mais aussi des sociétés du domaine de l‘énergie et de la défense sont aussi dans le viseur des sanctions américaines.

“Nous prenons ces mesures en étroite consultation avec nos alliés européens qui se réunissent à Bruxelles pour nous mettre d’accord sur les étapes suivantes et nous espérons que le pouvoir russe se rende à nouveau compte que ses agissements en Ukraine ont des conséquences, notamment l’affaiblissement de l‘économie russe et un isolement diplomatique croissant”, a déclaré Barack Obama.

Ces sanctions étaient réclamées par l’Ukraine qui accuse la Russie de soutenir les séparatistes dans l’Est. Un prétexte “fallacieux” selon Moscou qui a immédiatement promis des mesures de rétorsion “douloureuses”.

“Concernant ces mesures, comme je l’ai déjà dit, comme d’habitude elles ont un effet boomerang et dans ce cas, il n’y a aucun doute, elles vont mener les relations russo-américaine dans une impasse”, estime le président russe Vladimir Poutine.

Réunis à Bruxelles, les Européens ont aussi pris des sanctions, mais de moindre ampleur. Ils ont décidé de geler les prêts de banques d’investissement à Moscou et doivent établir d’ici la fin du mois une liste des nouvelles compagnies et individus à sanctionner.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les 28 se décideront le 30 août sur les postes clés de l'Union