DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un avion de ligne malaisien abattu par un missile en Ukraine


Ukraine

Un avion de ligne malaisien abattu par un missile en Ukraine

Un avion de ligne malaisien avec 295 personnes à son bord (280 passagers et 15 membres d‘équipage) s’est écrasé en Ukraine à 80 km de Donetsk, une région en proie à la rebellion, et contrôlée par les séparatistes. Le drame a eu lieu près de la frontière russe, vers la ville de Shakhtarsk.

Le Boeing MH17 de la Malaysia Airlines assurait la liaison entre Amsterdam, aux Pays-Bas, et Kuala Lumpur, en Malaisie.

Les premières informations évoquaient 295 personnes à son bord (280 passagers et 15 membres d‘équipage). Désormais le ministère de l’Intérieur parle de plus de 300 personnes dont 23 citoyens Américains. Tous sont morts.

Selon Kiev, l’avion aurait été abattu par un missile sol air de type Buck de conception russe. Kiev accuse les séparatistes de la république de Donetsk, mais ces derniers affirment qu’ils sont étrangers à cet évènement, ne disposant pas de tels missiles. Ils accusent à leur tour Kiev, qui dément.

L’avion malaisien a été abattu par un appareil ukrainien, selon les séparatistes prorusses. L’agence Interfax rapporte un message posté sur les réseaux sociaux par les séparatistes, qui se félicitaient juste après le drame d’avoir abattu un avion militaire. Une information qui pourrait confirmer la thèse d’une erreur de cible.

Le président Poroshenko lance une enquête internationale et présente ses condoléances. “C’est le troisième cas tragique ces derniers jours, après les avions An-26 et Su-25 des forces armées ukrainiennes abattus à partir du territoire de la Russie”, a affirmé M. Porochenko, cité dans un communiqué de la présidence. Le président évoque un acte terroriste.

L’agence Interfax rapporte que les séparatistes, dont nombreux se sont rendus sur les lieux du crash, promettent d’envoyer les boîtes noires à Moscou.

Le Boeing 777 se trouvait à une altitude de 10 000 mètres, dans l’espace aérien ukrainien, quand la Malaysia Airlines a perdu le contact.

Vladimir Poutine et Barack Obama se sont entretenus au téléphone à ce sujet.
Lufthansa, Turkish Airlines, Russian Airlines et Air France ont décidé de ne plus survoler l’est de l’Ukraine. Le ministère français des Transports a appellé à éviter de survoler l’espace aérien ukrainien.

C’est une bien sombre malédiction pour la Malaysia Airlines qui a perdu un avion, le MH370, disparu des écrans radars le 8 mars, et toujours introuvable. On suppose qu’il s’est abîmé dans l’Océan Indien.

Suite des réactions et conséquences, vendredi 18 juillet

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La FINUL multiplie ses patrouilles entre le Liban et Israël