DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après deux crash en quatre mois, la pression est forte sur Malaysia Airlines


entreprises

Après deux crash en quatre mois, la pression est forte sur Malaysia Airlines

Déjà fortement ébranlée par la disparition du vol MH370 qu’elle assurait entre Kuala Lumpur et Pékin en mars dernier, la compagnie Malaysia Airlines est aujourd’hui doublement sous pression après la perte d’un autre de ses avions commerciaux au dessus de l’Ukraine.

Conséquence : le sentiment des investisseurs qui était déjà négatif n’a fait qu’empirer après cette seconde catastrophe.
Le titre du transporteur aérien reculait de 11% en clôture vendredi à la bourse de Kuala Lumpur.
Depuis le mois de janvier, l’action Malaysia Airlines a reculé de 35%.

L’avion disparu en mars dernier transportait 239 personnes et quelques temps après le décollage de Kuala Lumpur il avait disparu des écrans radar. A ce jour ni l’appareil ni ses occupants, essentiellement des citoyens chinois, n’ont été retrouvés.

Après deux catastrophes ayant coûté la vie à plus de 500 personnes en quatre mois, on se dit qu’une restructuration ou une cession attend la compagnie aérienne publique malaisienne, qui connaît de plus des problèmes financiers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

BskyB se désengage de ITV