DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash en Ukraine : la seconde boîte noire de l'avion malaisien retrouvée


Ukraine

Crash en Ukraine : la seconde boîte noire de l'avion malaisien retrouvée

La seconde boîte noire de l’avion malaisien tombé hier dans l’est de l’Ukraine a été retrouvée ce matin par les secouristes sur place selon l’agence Reuters. Les séparatistes pro-russes avaient déclaré hier qu’ils avaient récupéré le premier enregistreur de l’appareil.

Le Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines aurait été abattu par un missile sol-air. Il s’est écrasé près du village de Grabove dans une zone contrôlée par des séparatistes pro-russes, faisant près de 300 morts.

L’avion avait décollé d’Amsterdam et se dirigeait vers Kuala Lumpur.

Au moins 173 passagers étaient de nationalité néerlandaise, notamment des spécialistes de la lutte contre le Sida qui se rendait à une conférence internationale. Il y avait aussi à bord : 27 Australiens, 44 Malaisiens, 12 Indonésiens, neuf Britanniques, cinq Belges, trois Philippins et un Canadien. La nationalité de 20 victimes notamment française restait encore à déterminer.

Les autorités de Kiev et les rebelles séparatistes s’accusent mutuellement d‘être à l’origine d’un tir qui aurait causé la catastrophe.

Les autorités rebelles pro-russes se sont dit prêtes à observer un cessez-le-feu de quelques jours pour permettre l‘évacuation des corps vers Donetsk. Elles ont aussi donné leur accord ce matin pour un accès sûr aux enquêteurs internationaux de l’OSCE.

Le Conseil de sécurité de l’Onu se réunit en urgence dès aujourd’hui à New York, à la demande du Royaume-Uni. Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon réclame une “enquête internationale complète et transparente”.

Résumé de toutes les infos du vendredi 18 juillet

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kiev et Moscou se renvoient la responsabilité après le crash aérien en Ukraine