DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La bande de Gaza assaillie de tous côtés, le nombre de victimes augmente


Israël

La bande de Gaza assaillie de tous côtés, le nombre de victimes augmente

Gaza sous les bombes de l’aviation israélienne, alors que l’offensive terrestre de l’armée a commencé hier soir.
La plupart des combats au sol se déroulent dans le sud de la Bande de Gaza, à Khan Younès et Rafah, et dans le nord, près de la frontière avec Israël.
A Gaza, ce sont les raids aériens de Tsahal qui font des victimes. Au moins 23 Palestiniens ont été tués en quelques heures. Et depuis hier, de plus en plus de blessés arrivent à l’hôpital Shifa, un des plus grands de Gaza.

Cette petite fille de 5 ans, sur ce lit, a été blessée. A ses côtés, c’est son père. Au milieu d’autres blessés, il témoigne de ce qui s’est passé :

“Ils ont frappé notre maison. Nous avions déménagé beaucoup de monde, peut-être 70 ou 80 personnes dans notre maison. Tous ces gens cherchaient un endroit sûr où se réfugier et ils nous ont bombardé…”, explique-t-il, désespéré.

S’il y a plus de 260 morts, il y a aussi plus de 1 770 blessés et des dizaines de milliers de réfugiés palestiniens. L’ONU a accueilli plus de 30 000 d’entre eux.

Depuis le début de l’opération terrestre, un soldat israélien est mort et deux autres ont été blessés.
Pour Israël, cette offensive est destinée à détruire les tunnels construits par le Hamas. L’infanterie est entrée dans l’enclave palestinienne sur plusieurs fronts.

L’objectif ne serait pas la réoccupation de la bande de Gaza selon le gouvernement, qui a donné son accord pour la mobilisation de 18 000 réservistes supplémentaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Crash en Ukraine : la seconde boîte noire de l'avion malaisien retrouvée