DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La communauté internationale unanime : il faut une enquête indépendante


Ukraine

La communauté internationale unanime : il faut une enquête indépendante

C’est avec ces bâtons que les secouristes ukrainiens, mineurs volontaires et sapeurs-pompiers indiquent les corps retrouvés dans les débris de ce qui reste de l’avion de ligne.

Lorsque l’explosion du boeing de la Malaysia Airlines s’est produite jeudi soir, une pluie de débris métalliques, d’objets et de corps s’est abattue près d’un village ukrainien du nom de Grabove, à environ 40 km de la frontière russe, dans une zone sous contrôle des séparatistes pro-russes.

Le corps d’une victime a même traversé le toit d’une maison.L’avant de l’avion s’est écrasé dans un champ de tournesols un kilomètre plus loin.

298 personnes d’une dizaine de nationalités différentes se trouvaient à bord de l’appareil. Parmi elles, notamment 189 Néerlandais, 44 Malaisiens et 27 Australiens. Pour l’heure seulement 181 corps ont été repérés.

Le gouvernement ukrainien a fermé son espace aérien. Kiev a fait savoir en fin de journée que les deux boîtes noires du boeing 777 avaient été retrouvées dans la zone du crash par les services d’urgences ukrainiens, contrairement à ce qu’avaient annoncé plus tôt les insurgés.

Le conseil de sécurité des Nations Unies a exigé une enquête internationale indépendante.

La première équipe d’enquêteurs de l’OSCE est arrivée en fin d’après-midi sur place.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

MH17 : la minute de silence de Poutine