DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le vol MH17 à la une des médias internationaux


monde

Le vol MH17 à la une des médias internationaux

Les médias du monde entier réagissent depuis jeudi soir au crash du vol MH 17 à la frontière entre l’Ukraine et la Russie. L’avion de la Malaysia Airlines effectuait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur avec 298 personnes à son bord. Il a disparu des radars en fin d’après-midi avant de s‘écraser près de Grabove, à une soixantaine de kilomètres de la frontière russe.

Les premiers éléments laissent à penser que l’appareil a été touché par un missile sol-air tiré depuis l’est de l’Ukraine, en proie à des affrontements entre séparatistes prorusses et loyalistes ukrainiens depuis plusieurs mois.

Aux Pays-Bas, d’où le vol MH17 a décollé, la presse est en deuil. “Sous le choc”, titrait le quotidien populaire Algemeen Dagblad alors que le Telegraaf évoquait “un meurtre affreux” et “une attaque terroriste”. “Une vague de tristesse et de désarroi”, assurait de son côté le quotidien de centre-gauche Volkskrant.

Le quotidien français Libération titre vendredi sur “La guerre en plein ciel”, alors que russes et ukrainiens se renvoient la responsabilité de la catastrophe.

En Grande-Bretagne, The Daily Telegraph consacre également une large place au vol MH17 en une de son édition papier, en précisant que six citoyens britanniques se trouvaient à bord de l’appareil.

Son concurrent de centre-gauche The Guardian parle quant à lui de “Meurtre dans le ciel”. “Les séparatistes prorusses accusés” est-il écrit sous une photo des débris du Boeing 777.

Le Moscow Times, en revanche, titre simplement sur un “Crash d’avion de ligne dans l’est de l’Ukraine.”

Selon la chaîne de télévision Russia Today, vendredi matin, un lance-missile Bouk ukrainien était opérationnel dans la région au moment de la tragédie.

Côté ukrainien, le gouvernement affirme détenir une conversation téléphonique entre séparatistes accréditant la thèse d’une erreur de cible.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vol MH17 : les corps des victimes bientôt transportés aux Pays-Bas