DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sécurité ultra-renforcée à Jérusalem-Est


Gaza

Sécurité ultra-renforcée à Jérusalem-Est

Check-points, patrouilles, présence accrue de soldats… Au premier jour de son offensive terrestre dans la bande de Gaza, Israël a aussi renforcé la sécurité à Jérusalem-Est.

Les accès à la mosquée al-Aqsa ainsi qu‘à la vieille ville sont strictement limités, au point que de nombreux commerçants y ont plié boutique.
Une atmosphère qui renforce l’amertume de certains résidents palestiniens :

“Les israéliens ne nous traitent pas bien, déplore l’un d’eux. Ils nous traitent mal. Ils inventent des raisons qui ne sont pas justes, pour faire fuir les gens de la ville, pour en faire des esclaves, pour rendre leur vie plus difficile. Et cela crée des problèmes.”

L’accès à la mosquée al-Aqsa étant interdit aux hommes de moins de 50 ans, on les retrouve priant en pleine rue, sous le nez des garde-barrières de la police… et de l’aviation israélienne.

“La prière du vendredi à Jérusalem a résonné comme un grondement de colère, commente notre envoyée spéciale à Jérusalem Valérie Gauriat. Et le bouclage de tout accès à la vieille ville et à la mosquée al-Aqsa ne font rien pour apaiser la tension et l’indignation des palestiniens de Jérusalem.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Enquête sur le crash du Boeing : réactions américaines et russes.