DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vol MH 17 : près des deux tiers des victimes sont néerlandaises


Malaisie

Vol MH 17 : près des deux tiers des victimes sont néerlandaises

Les Pays-Bas sont en deuil, pour les 192 victimes néerlandaises du vol MH 17. Parmi elles, il y avait trois adolescents qui étudiaient dans cette école de Woerden, près d’Amsterdam.

Le gouvernement a envoyé une équipe médico-légale en Ukraine pour identifier les victimes avant de les rapatrier. Dans la ville de Nerkant, dans le sud-sst du pays, c’est une famille toute entière qui a disparu. Des voisins viennent leur rendre hommage, en déposant des fleurs devant leur maison.

“Ils ont tout simplement disparu. Maintenant, il y a une maison vide ici. Les parents ont tout perdu. Plus d’enfants, plus de petits-enfants, rien” commente un voisin.

A l’aéroport de Schipol, au terminal des départs, d’où s’est envolé le Boeing 777 de Malaysia Airlines, l‘émotion est palpable. De simples voyageurs, mais aussi des employés ont déposé des fleurs et signé un livre de condoléances.

Et le couple royal, visiblement ému, a aussi signé un livre de condoléances au ministère de la Justice. Le gouvernement a réclamé une enquête complète et indépendante sur le crash. Le Premier ministre a affirmé que le pays se battrait jusqu‘à obtenir la vérité.

Les Pays-Bas payent un très lourd tribut dans cette tragédie. Près des deux tiers des victimes sont de nationalité néerlandaise.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Enquête sur le crash du Boeing : réactions américaines et russes.