DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Moscou accuse Kiev d'avoir abattu le Boeing de la Malaysia Airlines


Ukraine

Moscou accuse Kiev d'avoir abattu le Boeing de la Malaysia Airlines

Quatre jours après le crash de l’avion de la Malaysia Airlines, la Russie livre sa propre version des événements. Pour Moscou, les séparatistes pro-russes de l’est de l’Ukraine où s’est écrasé l’avion, ne sont en rien responsables de la catastrophe, contrairement à ce qu’affirment Kiev et Washington.
Le général de l‘état-major russe Andrei Kartopolov l’a dit lors d’un point presse ce lundi. “Je voudrais souligner, a-t-il déclaré, que la Fédération de Russie n’a fourni aux séparatistes aucun missile sol-air appelés Bouk M1 ni aucune autre arme.”

Le général a même accusé indirectement Kiev d’avoir abattu le Boeing en affirmant qu’un avion de chasse ukrainien Su-25 se trouvait à proximité de l’appareil malaisien avant le crash, un appareil disposant de missiles air-air selon lui.

Mis au pied du mur, le président Vladimir Poutine a pris la parole à la télévision ce lundi matin pour promettre une pleine coopération afin de récupérer les boîtes noires et assurer la sécurité des enquêteurs internationaux sur le site.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La peur au ventre des Israéliens face aux roquettes