DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Otto Piene : double exposition posthume à Berlin


le mag

Otto Piene : double exposition posthume à Berlin

En partenariat avec

Berlin rend un vibrant hommage au peintre et sculpteur allemand, Otto Piene, au travers d’une double exposition. La première ici, à la Neue Nationalgalerie. Elle met à l’honneur l’une des œuvres emblématiques de l’artiste intitulée ‘La Prolifération du Soleil’. Véritable ballet lumineux sur fond de diapositives peintes à la main. Une installation créée au début des années 60.

Otto Piene, artiste :

“ Sans lumière, on ne peut pas vivre, on ne peut pas travailler, on ne peut pas manger, ni boire. La lumière est à la fois source d‘énergie et de nutriments ; sans lumière, nous mourrons. Et cela vaut pour les animaux comme pour les humains. À part cela, la lumière, c’est également l’un des plus beaux phénomènes du cosmos, de la vie et du monde. “

Concours de circonstances tragique, Otto Piene, est décédé la veille du vernissage. Ses proches ont choisi de maintenir la manifestation. L’occasion pour le grand public de découvrir ou redécouvrir la fascination de l’artiste pour la lumière et les phénomènes optiques. Une passion qui le mènera aux quatre coins du monde, il passera notamment plus de 25 ans aux Etats-Unis.

Otto Piene, artiste :

“ Je ne sais pas si je suis né ‘citoyen du monde’, mais ma vie, en tout cas, a été ‘internationale’. L’obsession de la ‘nation’ ne nous a pas apportées que des bonnes choses à travers l’histoire. La meilleure chose que les nations nous aient apportée, c’est la Coupe du monde de foot ! C’est la seule bonne chose. “

En quête de renouveau artistique, Otto Piene avait co-fondé à la fin des années 50 le groupe ZERO, ou comment donner des formes à l’universalité.

‘More Sky’, la seconde exposition berlinoise consacrée à l’artiste défunt se tient jusqu’au 31 aout à la Deutsche Bank Kunsthalle.

Prochain article

le mag

'Ici et Ailleurs', une autre vision de l'art contemporain du monde arabe