DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Conseil de l'UE: pas de nouvelles sanctions suite au crash du vol MH17

Vous lisez:

Conseil de l'UE: pas de nouvelles sanctions suite au crash du vol MH17

Taille du texte Aa Aa

Première réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne depuis le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines. Les 28 doivent déterminer la position à adopter face à la Russie. Ils accusent Moscou de soutenir les rebels séparatistes en Ukraine. Ils soupçonnent aussi les Russes de fournir du matériel militaire comme celui utilisé pour abattre l’avion de la Malaysia airlines.

“On ne peut plus faire du ‘business as usual’!”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères néerlandaism Frans Timmermans, à son arrivée au Conseil. “Il n’est plus seulement question d‘économie et de commerce. Il s’agit de sécurité et de la position géostratégique de l’Europe. Et il s’agit aussi de justice pour les quelques 200 passagers néerlandais tués de manière cruelle”.

Catherine Ashton, la cheffe de la diplomatie européenne, a annoncé que la réunion ne déboucherait pas sur de nouvelles sanctions. Par ailleurs, certains ministres réclamaient de frapper des secteurs stratégiques de l‘économie russe. Mais ce type de mesures plus larges, la fameuse phase 3 sur l‘échelle des sanctions, n’est pas de leur compétence.

“Ce sera aux dirigeants européens de décider s’ils imposent de nouvelles sanctions à la Russie”, explique notre correspondant à Bruxelles, James Franey. “Mais à moins d’un sommet extraordinaire, ils ne devraient plus se rencontrer avant le 30 août. Il faudra obtenir un consensus des 28 ce qui ne sera pas simple car la France semble déterminée à poursuivre la vente de deux navires Mistral à Moscou”.