DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gaza, dans les décombres d'un immeuble éventré


Gaza

Gaza, dans les décombres d'un immeuble éventré

En traversant Gaza City, les rues sont désertes. Nous allons dans le quartier de Rimal, qui a été frappé la nuit précédente.

L’immeuble déploit sa carcasse éventrée. Cinq des neuf étages ont été touchés dans le bombardement. Les secours s’activent. Des corps sont coincés dans les entrailles de l’immeuble. Les témoins racontent que 15 personnes ont trouvé la mort, dont une famille de sept personnes. Le père était médecin, il était venu d’une zone dangereuse se réfugier ici.

“Un F16 a frappé cette tour sans avertissement préalable d’Israël permettant aux gens d‘évacuer. Jusqu‘à maintenant on a trouvé 12 corps, et ceux qui vivaient de l’autre côté du bâtiment sont tous blessés. Il y en a 40.”

“Il y avait une femme et deux petites filles, déchiquetées. De l’autre côté quelqu’un hurlait, à l’aide. Il criait qu’il ne pouvait pas sauver ses enfants. On a ramassé les corps et on a retrouvé deux autres fillettes par terre.”

La plupart des victimes sont des femmes et des enfants nous dit-on. Sur le sol, des vêtements de femmes, des cahiers, des livres de prières ou de comptes…

“Des cahiers d‘écoliers au pied de cet immeuble, où certains avaient cru pouvoir trouver refuge, fuyant les zones considérées plus dangereuses. Mais la distinction entre zones à risque et zones de sécurité est désormais dérisoire pour les habitants, qui ne savent plus où aller pour ne pas mourir”, conclut notre reporter Valérie Gauriat.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France: six morts dont quatre enfants dans un accident de la route