DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Commission européenne chargée d'explorer une 3ème phase de sanctions contre la Russie.

Vous lisez:

La Commission européenne chargée d'explorer une 3ème phase de sanctions contre la Russie.

Taille du texte Aa Aa

Faire pression sur la Russie! C‘était le but de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne à Bruxelles. La première depuis le crash du vol MH17. Au final, pas de nouvelles sanctions mais une confirmation; Les avoirs de plusieurs proches du président Poutine seront gelés, leurs voyages au sein de l’Union interdits.

“Nous allons accroitre la pression de façon substantielle sur ceux qui ne coopèrent pas à mettre un terme à cette crise”, a prévenu Frank-Walter Steinmeier, ministre allemand des Affaires étrangères. “Nous sommes plusieurs autour de la table à penser que la Russie en particulier n’en fait pas assez pour désarmorcer le conflit dans l’Est de l’Ukraine”.

Les ministres des Affaires étrangères ont également confié une mission à la Commission européenne. Préparer des sanctions ciblées contre la Russie dans des domaines stratégiques: les hautes technologies, la défense mais aussi l‘énergie, les biens à double usage civil/militaire et l’accès aux marchés financiers européens.

“Le Conseil a décidé d’ouvrir la porte à un nouveau type de sanctions concrètes”, a déclaré Frans Timmermans, ministre néerlandais des Affaires étrangères. “D’une part, nous allons rédiger une liste de noms, ce qui prendra quelques jours. Et d’autre part, nous travaillons explicitement à la mise en place de la 3ème phase de sanctions”.

Une phase plus large qui vise des secteurs économiques et plus seulement des personnes.

“Désormais, tous les yeux sont tournés vers les dirigeants européens”, commente le correspondant d’Euronews à Bruxelles, James Franey. “Car ce sont eux qui vont décider déclencher ou non la 3ème phase de sanctions économiques”.