DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vote unanime pour résolution sans sanctions

Vous lisez:

Vote unanime pour résolution sans sanctions

Taille du texte Aa Aa

Quinze mains tendues pour condamner l’attaque du vol MH17 : le conseil de sécurité de l’Onu a unanimement exigé que les séparatistes prorusses garantissent l’accès aux lieux du sinistre dans une résolution rédigée par l’Australie.

La Russie l’a approuvée après des discussions sur des éléments de langage : le “tir” de missile a été effacé, remplacé par le terme de “destruction de l’appareil”.

“Le fait que l’accès au site n’ait pas été permis est méprisable. C’est un affront aux victimes et à leurs familles. Tous les Etats, les groupes armés, tout le monde doit coopérer pour permettre l’enquête”, s’est insurgée Julie Bishop, la chef de la diplomatie australienne.

Une allusion explicite à la Russie, accusée par l’Ukraine et par une partie des pays Occidentaux de protéger les rebelles et de les avoir formés à utiliser des missiles.

“La Russie est prête à fournir toute forme d’assistance pour organiser et mener une enquête internationale impartiale. Des consignes ont déjà été données en ce sens”, a affirmé Vitaly Churkin, l’ambassadeur russe auprès de l’Onu.

“Nous saluons le soutien de la Russie à la résolution”, a déclaré son homologue américaine. “Mais cette résolution n’aurait pas été nécessaire si Moscou avait fait pression sur les séparatistes dès jeudi”, a estimé Samantha Power.

Cette résolution n’a pas été assortie de menaces de sanctions.

En revanche, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne vont se réunir ce mardi à Bruxelles pour décider d’accentuer ou non les sanctions existantes envers la Russie.