DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Offensive israélienne à Gaza: possibles crimes de guerre

Vous lisez:

Offensive israélienne à Gaza: possibles crimes de guerre

Taille du texte Aa Aa

Cela fait plus de deux semaines que l’armée israélienne a lancé son offensive dans la bande de Gaza. Bilan du conflit : 650 morts côté palestinien, 31 côté israélien. Les victimes palestiniennes sont en majorité des civils, parmi lesquels des enfants.

Le gouvernement israélien accuse le Hamas de se servir des civils comme boucliers humains.
Côté palestinien, on dénonce des frappes aveugles de la part de Tsahal.

La Haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Navi Pillay s’est exprimée ce mercredi sur la situation, lors d’une réunion d’urgence à Genève. “Il est impératif qu’Israël, le Hamas et tous les groupes armés palestiniens respectent strictement les principes qui prévalent en terme de droit international humanitaire et de droits de l’homme, a-t-elle déclaré. Cela suppose ainsi de faire la distinction entre combattants et populations civiles. Le non-respect de ces principes peut constituer des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité.”

Lors de cette réunion, le ministre palestinien des Affaires étrangères a directement accusé Israël de commettre un “crime contre l’humanité”.
De son côté, le représentant israélien a affirmé que son pays usait de son droit à “la légitime défense”.