DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au moins 80 morts dans un double-attentat au Nigeria


Nigéria

Au moins 80 morts dans un double-attentat au Nigeria

Environ 80 personnes sont décédées au Nigeria dans deux attaques perpétrées à Kaduna : deux attentats à la bombe visant des dignitaires de cette ville située au nord d’Abuja.

Même si ces attaques n’ont pas été officiellement revendiquées par Boko Haram, tous les regards se tournent malgré tout vers le groupe islamiste, qui sème la terreur dans le pays.

Les deux hommes visés – qui sortent indemnes de ces attentats – avaient, en effet, déjà fait l’objet de menaces.

Vers midi, un kamikaze s’est fait exploser au milieu des fidèles de Sheikh Dahiru Bauchi, un dignitaire musulman très critique envers Boko Haram.

L’autre attaque s’est déroulée dans le quartier de Kawo en périphérie de la ville où une voiture piégée a explosé près du convoi de Muhammadu Buhari, ancien chef de l’Etat, désormais leader de l’opposition.

Ces attaques interviennent 100 jours après l’enlèvement de plus de 200 lycéennes dans le nord-est du pays. Des lycéennes dont on est toujours sans nouvelles.

D’après Human Rights Watch, les attaques de Boko Harma ont entraîné la mort de plus de 2000 civils depuis le début de l’année.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Onu ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza