DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sanctions contre la Russie: l'UE veut frapper au portefeuille!


Le bureau de Bruxelles

Sanctions contre la Russie: l'UE veut frapper au portefeuille!

L’Union européenne pourrait couper le financement des banques publiques russes. C’est en tous cas l’une des sanctions proposées par la Commission européenne suite au crash du vol MH17.

Réunis à Bruxelles, les ambassadeurs des 28 ont analysé les différentes propositions. Aucune décision aujourd’hui mais on en sait plus sur les options à l‘étude.

Parmi elles, une mesure phare: interdire aux investisseurs européens d’acheter de la dette ou des actions émises par les banques publiques russes. La mesure ne vaudrait que pour les banques détenues à plus de 50% par l’Etat. L’année dernière ce type d’institutions a récolté près de la moitié de ses capitaux sur le marché européen.

Autre option: un embargo sur les ventes d’armes. La mesure s’appliquerait uniquement aux nouveaux contrats. Un soulagement pour la France qui doit livrer deux navires militaires Mistral à la Russie.

Le secteur des hautes technologies est aussi concerné par ces mesures. Des mesures qui devront être approuvées par les dirigeants européens, peut-être lors d’un sommet extraordinaire. Les ambassadeurs des 28 se réuniront à nouveau mardi prochain pour affiner la liste des options.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

L'Ukraine veut mettre les Républiques de Donetsk et Lougansk sur la liste des organisations terroristes