DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La bande de Gaza manque d'eau et de nourriture


Gaza

La bande de Gaza manque d'eau et de nourriture

Près de Beit Lahiya, une canalisation d’eau a été éventrée, détruite par un raid israélien. Cette zone rouge est située tout près de la frontière israélienne, elle est très dangereuse et sous la pression des tirs de roquette du Hamas et des tirs de Tsahal.

“Il faut vite se rendre dans un endroit plus sécurisé”, estime un employé d’une société de distribution de nourriture située dans une localité voisine.
Son entreprise, jusque-là prospère, est désormais à l’arrêt. Plus d‘électricité. Le groupe électrogène a rendu l‘âme après des frappes israéliennes. Il n’est plus possible de conserver les produits au frais, la nourriture notamment des légumes est en train de pourrir.

“Nous sommes énormément touchés, mais en Israël aussi, car on exporte tous nos produits chez eux. Comment va-t-on faire avec toute cette nourriture ? On n’a plus de frigos, plus rien qui fonctionne. Comment pouvons-nous encore distribuer ces produits pendant la guerre ? “, s’alarme cet employé.

Lui et ses collègues tentent malgré tout de sauver ce qui peut l‘être et de distribuer certaines denrées sur fond d’hostilités qui redoublent.

“Peu confiants dans l’issue proche des tractations internationales, la population de Gaza s’apprête donc à affronter une nouvelle phase du conflit. Et nul ne peut prédire combien de temps elle pourra supporter les pénuries qui vont croissant à mesure que les frappes s’intensifient. A Gaza, Valérie Gauriat, Euronews”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Démission surprise du Premier ministre ukrainien