DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Paléo : des Girls in Hawaï aux Black Keys


le mag

Paléo : des Girls in Hawaï aux Black Keys

En partenariat avec

Six jours et six nuits de festivités à Nyon. Le Paléo Festival bat actuellement son plein. Déjà des grands noms sont passés sur la demi douzaine de scènes du festival, Blacks Keys, Thirty seconds to Mars, Talisco et…Girls in Hawaï…

Après trois ans d’absence après la mort de son batteur, le groupe belge est revenu l’an dernier avec un nouvel album Everest.

Daniel Offermann, bassiste : “Sérieusement, il y a deux ans nous n‘étions pas sûr de revenir. Et puis on a été beaucoup aidé. Beaucoup de personnes nous ont suivi depuis le début et oui c’est une grande émotion.”

Jared Leto et son groupe “Thirty Seconds To Mars” se sont donc posés sur les rives du Lac Léman. Le groupe est en tournée mondiale pour promouvoir son dernier album “Love, lust, faith and dreams”.

Autre temps fort : Jake Bugg. A peine sorti de l’adolescence il avait déjà conquis la moitié de la planète grâce à sa musique qui réinvente la folk des années 60 dans la lignée d’un Dylan ou Johnny Cash. A 20 ans à peine il a déjà deux albums à son actif.

Karamelo s’est produit au Village du Monde dont la programmation est cette année consacrée aux sommets andins.

La formation argentine englobe plusieurs styles du reggae au ska en passant par la cumbia ou le boléro. Le groupe a décollé à l’occasion d’une collaboration avec Manu Chao pendant sa tournée en Argentine.

On va refermer cette page suisse et festivalesque avec les Black Keys venus distiller leur “Lonely Boy”. La date du groupe américain s’est inscrite dans une tournée mondiale à l’occasion de son dernier album ‘Turn Blue’.

Le Paleo se poursuit jusqu‘à dimanche.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Unlocking the Truth : trois gamins metalleux