DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une école de l'ONU touchée par un tir d'obus israélien


Gaza

Une école de l'ONU touchée par un tir d'obus israélien

Dans une école de l’UNRWA, l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, qui abritait des personnes déplacées par les combats, une attaque israélienne a fait au moins 15 morts et plusieurs blessés.

L‘événement, survenu ce jeudi à Beit Hanoun, au nord de la bande de Gaza, a heurté l’opinion et les responsables politiques.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a exprimé sa son indignation :

“J’ai été choqué et consterné par ce qui s’est passé à l‘école de l’ONU de Beit Hanoun. C’est totalement inacceptable. Je l’ai condamné fermement. Je voudrais dire aux deux parties – les Israéliens et le Hamas, les Palestiniens – qu’il est immoral de tuer son propre peuple.”

L’ambassadeur palestinien à l’ONU a demandé une enquête “immédiate, impartiale et complète”.
L’armée israélienne a de son côté promis d’enquêter, tout en invoquant la légitime défense : elle n’aurait fait que riposter à des tirs de roquettes.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien Yigal Palmor a dénoncé l’attitude du mouvement islamiste.

“Pourquoi les combats continuent-ils et pourquoi voyons-nous ces images ? L’explication est simple et elle a été donnée, il y a quelques jours par les ministres européens des Affaires étrangères : le Hamas utilise ses propres civils, les civils palestiniens comme boucliers humains”.

Au 18ème jour de l’opération “bordure protectrice”, on dénombre plus de 800 morts côté palestinien.
Washington tente d’amener le Qatar et la Turquie, à faire pression sur le Hamas, à qui ils ont alliés, pour qu’il accepte un cessez-le-feu.
Israël pourrait alors lui emboiter le pas.

0.22-0.47

Ban ki Moon

“J’ai été choqué et consterné par ce qui s’est passé à l‘école de l’ONU de Beit Hanoun. C’est totalement inacceptable. Je l’ai condamné fermement. Je voudrais dire aux deux parties – les Israéliens et le Hamas, les Palestiniens – qu’il est immoral de tuer son propre peuple.”

0.47-1.03

SOT (English) Yigal Palmor, Israeli foreign ministry spokesperson:

Yigal Palmor, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien a lui dénoncé l’attitude du mouvement islamiste.

“Pourquoi les combats continuent-ils et pourquoi voyons-nous ces images ? L’explication est simple et elle a été donnée, il y a quelques jours par les ministres européens des Affaires étrangères : le Hamas utilise ses propres civils, les civils palestiniens comme boucliers humains”.

1.21-1.36

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Israël pleure ses morts