DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rio-2016 : des régates en eaux troubles


Sport

Rio-2016 : des régates en eaux troubles

Vu du ciel, la baie de Guanabara, au Brésil, a fière allure, mais de plus près, la carte postale est sérieusement écornée.

De nombreux déchets, dont des matières fécales, flottent à la surface de l’eau.

La pollution est telle qu’elle peut causer des infections, comme l’hépatite A.

Problématique sachant que les épreuves de voile des Jeux Olympiques doivent se disputer ici en 2016.

Marcelo Rocha est un biologiste brésilien : “Sur les plages de Flamengo et de Botafogo, il y a beaucoup de restrictions pour la baignade à cause du niveau très élevé de bactéries. Nager là-bas n’est pas recommandé, pas seulement pour les athlètes, mais aussi pour les locaux, les touristes et les gens qui fréquentent la région.”

D’après Marcelo Rocha, il faudrait 20 ans pour mener à bien la décontamination du site.

Or, la baie de Guanabara accueillera la semaine prochaine 320 athlètes venus de 34 pays pour participer aux épreuves pré-olympiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Tennis : une rencontre à risque