DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash d'Air Algérie : les drapeaux en berne à partir de demain en France pour trois jours


Mali

Crash d'Air Algérie : les drapeaux en berne à partir de demain en France pour trois jours

François Hollande a pris cette mesure pour rendre hommage aux 54 Français tués dans la catastrophe du vol AH5017. Aucune des 118 personnes à son bord n’a survécu.

Le président français a rencontré hier au Quai d’Orsay les familles des victimes. Il leur a expliqué que l’enquête s’annonce délicate, l’avion ayant été pulvérisé lors du crash. La seconde boîte noire de l’appareil a toutefois été retrouvée.

“C’est un lieu difficile d’accès, il était important de le sécuriser. Il l’est. Et, lorsque ce sera possible, tous les corps seront ramenés en France. Je dis bien tous les corps de tous les passagers de ce vol”, déclare François Hollande.

Une vingtaine de gendarmes et policiers français et une équipe du BEA, le Bureau d’enquêtes et d’analyses français ont été dépêchés dans la zone de la tragédie située dans la région de Gossi dans le nord-est du Mali.

L’appareil, un McDonnell Douglas MD83 loué par Air Algérie auprès de la société espagnole SwiftAir, s‘était écrasé jeudi, 50 minutes après avoir décollé de Ouagadougou. Les causes de la catastrophe restent encore inconnues, la thèse privilégiée étant celle de mauvaises conditions météo.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Manifestations pro-palestiniennes en Europe : dans le calme sauf à Paris