DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Costa Concordia est arrivé à bon port, à Gênes


Italie

Le Costa Concordia est arrivé à bon port, à Gênes

On distingue à peine sa progression tant sa carcasse est imposante.
Le Costa Concordia, deux fois et demi le volume du Titanic, vaque lentement mais surement vers son démantèlement, en banlieue de Gênes.

Le paquebot, dont le naufrage en janvier 2012 a causé la mort de 32 personnes, a été remis à flot, renfloué, remorqué.
Autant d’opérations délicates qu’a tenu à saluer le président du Conseil Matteo Renzi. Ce sauvetage était considérée comme un défi technique sans précédent.

“Cette extraordinaire réussite de l’ingénierie de tant de gens ne peut effacer le souvenir de ce qui s’est passé, ni ramener ce paquebot pour lequel tout espoir semblait perdu, au vu des dommages potentiels sur l’environnement”, a déclaré le Premier ministre italien.

La France avait notamment émis des craintes au sujet du passage de l‘épave à proximité des côtes corses.

L’opération de démantèlement pourrait durer deux ans, elle comprend aussi le recyclage d’une partie de l’acier du navire.
Sur le plan économique ce type d’opération pourrait relancer la filière démolition, abandonnée depuis des décennies.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Libye sombre sûrement dans le chaos